eglisevillageUn petit méli-mélo aujourd'hui. Je saute du coq à l'âne. En y réfléchissant, c'est une expression étrange non? En cherchant sur internet, je constate que "Du coq à l'âne" est bien souvent le nom d'une auberge ou d'une petite boutique. J'ai aussi trouvé une définition de cette expression des plus étranges:

Cette expression serait un dérivé de celle datant du XIVe siècle : "saillir du coq à l'asne". Au XIIIe siècle, le mot "asne" désignait une cane. "Saillir" quant à lui n'a pas changé de sens, il signifie toujours "s'accoupler". Or, il semble que les coqs essaient parfois de se reproduire avec des canes. "Saillir du coq à l'asne" serait donc devenu "passer du coq à l'âne" par déformation du mot "ane" sans accent. Cette expression signifie que l'on parle d'un sujet puis d'un autre alors que ceux-ci n'ont pas de liens directs.
(Source: L'internaute)

Ces derniers jours il a fait beau, même chaud. On se croirait à la fin de l'été. Les prochains jours seront gris et pluvieux. Ce n'est pas plus mal, ça permet de ne pas culpabiliser en restant à la maison, le nez dans les livres...

J'essaie d'ailleurs de reprendre mon retard dans mes lectures accumulées depuis l'été. Toujours en vélo, j'ai passé pratiquement deux mois sans lire une ligne... ou presque. Ça ne me manquait pas pendant l'été, mais je suis maintenant atteinte d'une boulimie livresque. Et comme j'ai en commande plusieurs titres qui me font de l'oeil (notre bibliothèque cessera les prêts entre bibliothèques dans quelques jours puisque nous aurons d'importantes rénovations et seront fermés pendant trois mois), en plus des services de presse, je ne manque pas de bonne lecture.

J'ai officiellement remisé mon vélo pour l'hiver, la mort dans l'âme. Il va me manquer! Chaque matin je prenais soin de m'occuper de lui, de vérifier la pression d'air, les freins, avant de partir travailler. Je ne fais pas une petite promenade de santé, et il faut m'assurer que mon vélo tienne le coup. C'est au moins une heure trente de vélo intensif chaque jour. Ou plutôt c'était. J'ai rangé mon casque. Je termine trop tard pour rentrer à travers bois à vélo. Je ne suis pas en ville, il n'y a aucun lampadaire, aucune lumière. Ma petite lumière de guidon n'éclaire pas suffisamment. L'an prochain, je compte investir dans quelque chose de puissant.prison Un phare de bateau peut-être? ;) Je blague un peu, mais il doit bien exister quelque chose de plus fort dans les magasins spécialisés.
L'autre raison qui m'a fait abandonner mon vélo pour la saison c'est le froid. Je ne peux pas trop me vêtir, parce que sinon j'ai rapidement trop chaud et mes vêtements sont trempés. Sauf que je suis fragile de la gorge et j'en ai eu pour deux jours à avoir mal aux poumons après ma dernière journée. Le froid est cinglant et ici, il n'est arrêté dans sa course par aucun obstacle. Pédaler à travers champs avant d'arriver au chemin qui serpente dans la forêt, c'est difficile quand le vent souffle très fort. J'en aurai profité amplement pendant les belles journées d'été et d'automne. Je rêve déjà au vélo de printemps...

La semaine dernière, nous avons visité la Vieille prison de Trois-Rivières avec des amis. Je vous en avais déjà parlé ici. Cette fois, j'avais presque l'impression de faire une nouvelle visite, pour la première fois, tellement notre guide était enthousiasme, sympathique, intéressant et vivant. Avoir un bon guide change tout! La visite était passionnante! Serge, le guide, a travaillé à la prison à l'époque. Il a construit sa visite en nous permettant de prendre des photos, de visiter les différents espaces à notre guise, ce que nous n'avions pu faire la première fois. Du moins, pas de cette façon. Nous avons passé beaucoup de temps dans les cachots. Ce sont des lieux sombres et terrifiants, chargés d'histoire. Assis au centre du groupe, il racontait l'histoire de ceux qui sont passés par cette vieille prison. Par sections, nous pouvions explorer comme on le voulait. Cette fois, j'ai vraiment eu l'impression de "vivre" la prison comme l'ont vécu ceux qui y étaient, ou à tout le moins de mieux la comprendre. C'était intéressant et nos amis ont grandement apprécié la visite. Ce fut une belle journée! Il faisait beau, nous avons passé du temps dehors, avec le guide, à nous faire raconter les dernières pendaisons publiques... Pour ceux qui, comme nous, sont fascinés par l'histoire, c'était une journée enrichissante. Pour la petite information, cette prison a ouvert ses portes en 1822 et elle fût fermée en 1986 pour insalubrité. Elle a été bien souvent surchargée. Les lieux accueillaient les prisonniers à partir de... 12 ans!

piledelivresautomneDu coq à l'âne je vous disais...

Si je suis plusieurs séries, j'enregistre parfois des films que je me garde pour plus tard. Pour les journées de pluie. Pour les journées où j'ai juste envie de me reposer un peu. J'enregistre beaucoup d'adaptations. Je suis une grande fan d'adaptations. J'en ai plusieurs en attente de visionnement dont j'aimerais lire les livres avant: Persuasion, Le prestige, Les heures, Les vestiges du jour, Le maire de Casterbridge, Le tour d'écrou... Qu'est-ce que vous aimez d'une adaptation? Êtes-vous très puristes ou permettez-vous aux scénaristes de déroger un peu de l'histoire originale? Quelles sont les meilleures adaptations que vous avez vues? Lesquelles attendez-vous? Ces temps-ci je suis avec intérêt le tournage de Still Life (adaptation du premier roman de Louise Penny). J'ai tellement hâte de voir ce film! J'attends The Hobbit naturellement. Je sais parfaitement ce que je ferai quand il sortira, soit me précipiter au cinéma! J'aimerais bien le voir en 3D! Ce sera mon petit plaisir à moi toute seule. Je ne connais personne dans mon entourage qui soit fan de l'univers de Tolkien. Mais ça ne m'empêchera pas d'en profiter! Et j'attends la troisième saison de Sherlock. Pas avant le printemps 2014 au Québec, en français... (automne 2013 pour ceux qui auraient la chance de capter PBS, ce qui n'est malheureusement pas mon cas...)

Bon, je suis debout depuis 5h ce matin. Je vais me faire un bon thé et lire tranquillement. La maison est silencieuse. Dehors les fenêtres sont embuées. Le soleil se lève au loin. C'est brumeux, humide. Une journée d'attisée, de thé chaud, de biscuits...

Bon dimanche! ;)